La planète des singes, made in Thaïlande 

Lop Buri… Ce nom vous dit sans doute rien de prime abord et pourtant, cette ville étonnante vibre et vit au rythme des singes !

Située à quelques centaines de kilomètres de Bangkok, sur la ligne de train Bangkok-Chiang Mai, Lopburi est une escale à faire pour ceux qui souhaitent vivre une expérience unique (et pour tous les monkey lovers, et oui il y en a!)

Cette escale nous aura marqué ! Premièrement ici, ce sont les singes qui font la loi ! Ils sont plus nombreux que les habitants. La cohabitation reste pour autant très friendly.

Le soir, on vous demandera cependant de ne pas laisser votre scooter dehors. De nombreux parkings sont mis à disposition et les hôtels proposent aussi d’héberger (gratuitement) votre véhicule. Pourquoi ? Nous n’avons pas vraiment trouvé de réponse auprès des habitants, mais nous imaginons que les scooters peuvent devenir de nuit, sans animation humaine, le terrain de jeu de nombreux singes.

A Lop Buri, les scooters ne sont pas vraiment donnés. Compter quand même 300 baths/jour pour la location. Un scooter reste toujours sympa pour explorer par vous même la ville et ses alentours.

Nous vous conseillons le temple Phra Kan Shrine (Mueang Lop Buri District, Lopburi), l’un des QG oú vous pourrez rencontrer, jouer et même méditer avec les singes. Vous pouvez leur acheter également du maïs sur place pour 20 baths (ils en raffolent !) ou des cacahuètes. Notre sachet aura fait l’objet d’un « hold-up » au bout de seulement 5 minutes 😉

Comme vous pouvez le voir dans le reportage photos qui suit, les singes sont loin d’être timides, et viennent même piocher dans votre main le moindre grain de maïs.

Conseil d’ami : Faites attention à votre sac, ne le laisser pas ouvert. 

Un autre temple situé en face, le Wat Nakorn Kosa, est lui payant. 50 baths l’entrée. Le choix est vite fait !

Pendant notre escale de 48heures top chrono, nous sommes partis à quelques kilomètres du centre ville, dans un champs de tournesols « Sunflowers field« . Des tournesols à perte de vue… Un joli spot pour faire de belles photos. Nous on a adoré, la preuve en images !
Attention, il est conseillé de venir entre novembre et février pour profiter du paysage.

 

Puis visites des alentours, avec un temple « haut perché » puis détours au Night Market pour une pause gourmande (Th Na Phra Kan). Ne vous attendez pas à faire la bringue à Lop Buri. Cette ville plutôt paisible ne propose pas une vie nocturne trépidante. Noom Guesthouse est le spot que nous vous conseillons de jour comme de nuit, repère des étrangers, ambiance bon enfant avec des smoothies gourmands et une carte de cocktails sympas.

Pour dormir, nous avons opté pour le Nett Hotel, en plein cœur du centre ville, à 400 mètres de la gare. Un hôtel propre, avec un minimum de confort, lit double, ventilateur, literie (encore trop dure à notre goût mais on commence à s’y faire), pour 7€ la nuit seulement, nous allons pas chipoter.

 

Advertisements

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s