Phnom Penh pour le meilleur et pour le pire!

Après être arrivés au Cambodge par Kampot (article ici) et avoir eu une très bonne impression et immersion du pays, mettre les pieds à Phnom Penh peut très vite vous donner la nausée! Mais nous avons quand même pris le temps de dénicher quelques bons plans et vous donner des conseils pour éviter toutes frustrations et arnaques.

Préférez les transports « public » plutôt que les « private bus » (van). Les trajets sont courts et à 30 min près rien ne vaut les quelques dollars supplémentaires. En plus vous tomberez toujours à côté d’un ou une cambodgienne adorable qui essayera de communiquer avec vous même si il/elle ne parle pas un mot d’anglais. Les bus sont utilisés par les personnes les plus démunies, c’est un beau moment de vie et de partage.

Lors de notre séjour de quatre semaines au Cambodge, nous avons traversé le pays d’est en ouest tranquillement, en dessinant notre parcours à l’instinct jour après jour.

Voici notre itinéraire :

  1. Kampot -> Phnom Penh (mini van)
  2. Phnom Penh -> Kampong Chnnang (bus local)
  3. Kampong Chnnang -> Pursat (bus local)
  4. Pursat -> Battambang (bus local)
  5. Battambang -> Siem Riep (mini van)

Arrivés en ville, nous nous apercevons très rapidement qu’ici il n’y a pas grand chose à faire. Beaucoup trop de tourisme, peu d’authenticité, les hôtels inondent les rues et les pizzerias sentent l’herbe : true story à Phnom Penh vous pouvez « déguster » votre pizza au canabis ! Cela résume bien l’esprit d’une ville qui s’est sans doute perdue. Après, à chacun ses plaisirs ! Heureusement, nous avons réussi à trouver quelques activités originales et coins insolites afin d’oublier nos premières impressions. Résumé…

Où bien dormir ?

Le Arun Villa Boutique, tenu par un  expatrié, est un hôtel 4* avec beaucoup de charme. Plutôt intimiste et petit, l’hôtel propose un petit déjeuner très copieux, à prendre sur la terrasse face à la piscine et possède seulement une dizaine de chambres. Un petit havre de paix dans le quartier BKK1 de Phnom Penh. Retrouvez l’adresse exacte ici.
Le personnel est très accueillant et arrangeant (service tuk-tuk ou taxi, petit déjeuner au lit, possibilité de passer un appel depuis la réception…), les chambres sont propres et la salle de bain est sans doute la plus grande que nous ayons connue durant notre aventure. Le breakfast est très copieux, parfait pour commencer une longue journée d’escapade ! Ce jour là, nous avions voulu nous faire plaisir en prenant leur plus belle suite pour fêter la Saint-Valentin.
Retrouvez leur page Facebook pour connaître les dernières actualités et promotions en cours : cliquez ici

A quelques mètres de l’hôtel, toujours dans le quartier BBK entre la rue 380 et la rue 392, il y a un petit marché couvert qui ne paye pas de mine et pourtant, c’est ici que nous avons très bien mangé pour seulement $3 à deux. Au Boeng Keng Kang Market, vous pouvez vous faire une manucure pour quelques dollars, vous faire coiffer en quelques minutes, manger, acheter des produits de première nécessité… Un petit bazar authentique comme on les aime. Ici aucun touriste à l’horizon et on ne parle que Cambodgien, il fait bien 40 degrés dedans et les saveurs des différents stands se mélangent et peuvent vite monter à la tête. Encore plus d’infos par ici.

Un autre hotel très sympa, le Cara Boutique Hotel.
Nous n’avons pas pris le temps de prendre de photos car nous sommes restés une nuit mais l’établissement est canon: déco soignée, chambre spacieuse, matelas très confort, accueil chaleureux… Pour un budget moyen un hotel plutôt cool !
D’ailleurs leur restaurant/bar à cocktail  « Doors – Music & Tapas » est très réussi aussi. Ils proposent régulièrement des soirées, et leur carte est originale ! Jetez un oeil ici.

Peur du noir ?

Restons dans le thème Saint-Valentin… Ce soir là nous avons opté pour un restaurant insolite, que nous avions toujours voulu tester. Dîner dans le noir ! Original pour une Saint-Valentin n’est ce pas ?
Ne pas voir l’autre, imaginer, déguster, deviner… en plus de vivre une expérience sensorielle unique, vous contribuez à aider les personnes mal-voyantes à s’insérer dans la vie active. Ce soir là, nous serons servis par une adorable femme non-voyante et nous dégusterons 1 entrée, 2 plats et 1 dessert. Alli repartira avec une rose.
Dine In the Dark, situé en plein coeur de Phnom Penh sur la 19 ème street, ici. D’autres DID se sont implantés un peu partout dans le monde, de Londres à Bangkok, de Paris à Kuala Lumpur. Retrouvez toutes les informations sur la page Facebook du Dine In The Dark de Phnom Penh ici.

Un ciné homemade !

The Flicks Community Movie est un cinéma pas comme les autres, une sorte de grand salon aménagé avec des fauteuils et lits au sol avec projection sur une grande toile, une ambiance « comme à la maison » qui vaut le détour ! Vous pouvez meme ramener votre repas ou acheter sur place. Bref une soirée sympa à prévoir !
Il y en a 3 à Phnom Penh: Flicks 1Flicks 2Flicks 3
Toute la programmation ici.

The Flicks Community Movie - Delicieuse Vie
The Flicks Community Movie – Delicieuse Vie
Où admirer le coucher de soleil ?

A Phnom Penh, nous avons testé la balade en bateau pour le coucher de soleil, avec « Memorable Cambodia Cruise« .
Si vous longez les berges du Tonle Sap River, vous trouverez une des embarcations par dizaines, alors faut il bien tomber! Mais Delicieuse Vie vous guide…
Au programme, rendez-vous à 18h30 sur les berges Preah Sisowath pour embarquer à bord de notre bateau en bois. Un Tuk-tuk peut venir vous récupérer à votre hôtel pour vous déposer directement au point de rencontre. Une jolie terrasse sans prétention nous attend avec  vin ou bière à volonté.
Le package comprend la balade d’une heure et demie sur la rivière Tonlé Sap, les commentaires excentriques de notre joyeux chef de bord Ty*, les boissons à volonté (vin / bière / sans alcool), une assiette salée à partager et une assiette de fruits frais. On s’aperçoit très vite que les diners-croisières ont la côte à Phnom Phen. Comme on vous l’a dit des dizaines de bateaux proposent ce genre de formule. Memorable Cambodia Cruise sera vous faire passer un agréable moment, et si vous avez une soirée devant vous, choisissez le pack diner 3h et profitez !
Pour la petite anecdote, nous étions à coté d’un groupe de Francais qui semblait très bien connaitre *Ty Davuth… il s’agissait en fait de leur élève il y a quelques années dans l’une des écoles qu’ils avaient construit afin d’aider un village ! L’ex professeur était ému et fier de la réussite de Ty !
Retour en images sur notre balade…

www.memorablecambodia.com
WhatsApp: +855 17 226 700 / info@memorablecambodia.com

Où manger de bonnes crêpes au Nutella ? 

Il y a un jeune français qui circule dans le centre ville de Phnom Penh avec sa petite roulotte qui fume. Il cuisine de très bonnes crêpes au Nutella. Un graal pour nous qui vivions depuis des mois en Asie sans Nutella. Cela fait plusieurs années qu’il s’est installé ici après avoir travailler dans le monde de la nuit, et désormais  son « crêpe-truck » rythme les journées de sa femme et lui !
Normalement, vous le trouverez dans cette rue. (172 street)
PS: Si vous le croisez, passez lui le bonjour de notre part « le couple au scooter volé ».

Où manger healthy ?

L’Artillerie est un petit café-restaurant caché dans une impasse. Coloré et arty, le café propose un large choix de smoothies équilibrés aux fruits ou aux légumes, des salades, des pancakes gourmands et des formules brunch.
A l’écart du bruit des scooters et de l’effervescence de la ville, la terrasse de ce café est un véritable petit coup de coeur.
En savoir plus sur leur page Facebook ici. Pour ceux qui visitent que le nord du Cambodge, il existe une adresse également à Siem Reap au Cambodge !

Où acheter des souvenirs ?

Psah Toul Tom Poung ou Le marché Russe, n’a rien de Russe et pourtant ici tout le monde le connaît, locaux comme touristes. Ici on trouve de tout ! Que ce soit pou un phare de scooter, une paire de chaussette mickey, ou un Num Pang (sandwich Cambodgien), c’est un passage obligatoire pour faire le plein de souvenirs pour vous et vos proches mais aussi pour manger local et pas cher. Le marché ferme tôt, pensez à y aller le matin puis déjeuner autour, à proximité du parking, entre deux pots d’échappement vous trouverez de la street food très bonne !

Le Night Market, pas fantastique mais c’est incroyable de voir toutes ses personnes assises dans l’herbe en train de manger, papoter, rire. Au fond du marché vous pouvez donc mangez sur place, plusieurs restaurant éphémères vous servent ici.
Il y a beaucoup de monde, c’est oppressant, mais la visite est à faire quand même. Qui sait, vous y trouverez peut être votre bonheur mais on retrouve les articles vendus dans la plupart des marchés. L’avantage de celui-ci est qu’il est situé au bord des quais et ferme tard pour finir la soirée à vous balader le long du fleuve.

Night Market Phnom Penh - food truck Délicieuse Vie
Night Market Phnom Penh – food truck Délicieuse Vie
Où rencontrer le vrai Phnom Penh ?

Vous êtes prêt ? Alors montez sur votre scooter et embarquez sur le ferry ici pour partir visiter l’autre rive de Phnom Penh, plus authentique et moins touristique. Vous arriverez au Village Akreiy Ksatr. Ici il n’y a pas grand chose à faire mais plutôt à voir, et on y respire mieux que dans la capitale.
Les habitants sont accueillants et les sourires des enfants sont présents.
Roulez jusqu’au nord à proximité du temple Prek Luong (ferry ici) pour atteindre l’île de Koh Toch. N’hésitez pas à emprunter des chemins qui suscite votre curiosité ! Sur notre route, on croisera un troupeau de buffles dans un champs alors qu’on cherchait un plan d’eau, on longera la rivière, nous serons les seuls à manger dans un restaurant, et on observera un camion peiner à monter sur notre mini-ferry (ici) pour rejoindre Phnom Penh city tout en observant le coucher du soleil.

Phnom Penh sunset - Delicieuse Vie
Phnom Penh sunset – Delicieuse Vie
Pratique

Faite un jogging 100% cambodgien au Neak Banh Teuk Park
Rien à faire sur « l’île du Diamant » alias Koh Pich
Station de bus ici: Phnom Penh Sorya Transport
Un centre commercial ici: AEON Mall
Ambassade de France ici

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


BON A SAVOIR : Phnom Penh et ses arnaques.
Nous vous déconseillons le Rachana Hostel qui pour plusieurs raisons, a montré son incompétence, son manque de professionnalisme et sa malhonnêteté. 
Chambre humide et aucune aération, porte compliquée à fermer, chaleur étouffante dû à un ventilateur cassé, mauvais accueil, oublie de ménage dans la chambre et surtout, trafic de scooter devant l’hôtel avec un personnel qui dort derrière la réception.
Nous soupçonnons l’hôtel d’être complice du vol de notre scooter laissé seulement 5 minutes devant l’hôtel (parking réservé à la clientèle d’apparence…).  En effet, seulement quelques minutes afin de se changer, nous redescendons pour aller manger en ville et là, plus de scooter. La réception n’aurait rien vu et semblait très louche voir paniquée une fois qu’on cherche à avoir le contact du patron.
Après de multiples recherches sur internet nous nous sommes aperçus que Phnom Penh était connue pour ses arnaques aux scooters et que beaucoup de petits hôtels et même les loueurs de scooters eux-mêmes, volaient les scooters pour réclamer de l’argent aux touristes. Cette histoire tourne mal. Nous sentions l’arnaque de plein nez et aucune envie de régler une personne malhonnête sous prétexte que le scooter avait miraculeusement disparu. Malheureusement celle-ci avait un de nos passeports.
Nous étions en plein dedans. Menaces, pression, magouilles… Ici la police ne parle pas anglais, soutiennent les cambodgiens (corruption) et impossible de se faire traduire sa plainte au poste car c’est, soit disant, perdu d’avance.
L’ambassade française était notre dernier recours mais c’est avec le sourire au lèvres et un air hautain qu’on nous sort: « Nous avons l’habitude d’entendre ce discours, bienvenu à Phnom Penh. Nous ne pouvons rien faire, refaire votre passeport dure plus de 2 semaines. Si vous aviez lu toutes les pages de votre passeport, vous saurez que vous êtes responsable de votre passeport! » Merci maman!

Nous finirons par négocier (difficilement) le prix à payer, soit 500 au lieu de 850$… Ici un scooter ne vaut pas autant et on le sait très bien ! Nous n’oublierons jamais cet mésaventure, ce loueur de scooters vicieux, qui lors du règlement a bien rigolé tandis que nous, nous rigolions jaune!

Victory Motorbike Phnom Penh (thief)
Victory Motorbike Phnom Penh (thief)


En résumé, BOYCOTTEZ:
– le Rachana Hostel
– l’agence de tourisme situé à l’angle du Rachana (ici)
– ce loueur de scooters: Victory Motorbike

Advertisements

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s