Ôde à l’Islande.

J’ai mis longtemps avant d’écrire sur l’Islande. Non pas que ce voyage ne m’ait pas inspiré. Bien au contraire. La principale raison était que je ne savais pas par où commencer. Les émotions étaient démultipliées là-bas. Le souffle coupé, le cœur trop emballé, les yeux émerveillés. Je crois que les paysages ont laissé en moi quelque chose d’indescriptible. Récit…

En grandissant, je suis plus consciente de la beauté de notre planète. Je suis sensible aux fléaux climatiques. J’adopte un quotidien plus responsable. Puis tout prend son sens ici. Fille de la ville malgré moi, je ne me rendais pas compte à quel point la nature pouvait être si forte mais si fragile. C’est en sortant de cette bulle polluée, que l’on se rend compte de l’importance de prendre soin de notre terre.

L’Islande est encore insouciante. Et je lui souhaite de rester loin de tout ça.

Un voyage en Islande est un beau cadeau que l’on peut se faire. Le faire entre amies, est un merveilleux cadeau à partager.

Notre séjour a duré seulement 5 jours. Assez pour tomber amoureuse de ces paysages. Pas assez pour apprendre à les connaître.

Je n’ai pas la prétention de dire que je connais l’Islande. Je peux seulement dire que j’ai passé un incroyable séjour entre amies à la conquête du cercle polaire arctique (et la chasse aux aurores boréales).

À destination unique, contenu unique.

Cette fois-ci je préférais vous partager mon album de voyage et les anecdotes que j’ai vécu ici et là.

Deep Waves_Iceland

L’Islande est une terre de contrastes. De mouvance. Vous pouvez passer de l’orage au ciel bleu en un éclair.
La palette de couleurs y est infinie. Du vert mousse tout doux, à l’or du blé qui pousse au milieu de nul part, le sable noir et ces roches volcaniques… C’est simple, on se croirait dans un conte enchanté.

La mer ici du côté de Vìk (connue surtout pour sa célèbre église au toit rouge) peut se faire discrète ou alors, elle monte d’un ton lorsqu’elle est agitée. Baladez-vous sur la plage Reynisfjara pour observer les rochers géométriques causés par la lave séchée.

Panorama Iceland Mountain and rocks

Route 1 _ Iceland

L’Islande ça te fait pousser des ailes. Le premier matin où nous sommes arrivées, nous avons pris la voiture dès 6h du matin puis nous avons pris la route, sans regarder derrière nous. Nous avons rouler 6h. Et c’était merveilleux. La puissance des paysages te fait rester éveiller.
Nous en avons fait des stops sur la route 1. Parfois pour respirer l’air frais, parfois pour capturer en image les paysages, parfois juste pour se dégourdir les jambes.
Ici les pointes du glacier à l’horizon se font timides, face à l’aridité d’une terre digne de l’Ouest Américain.

Glacier Jokulsarson Iceland Panorama

La méditation en lieu glacé ? C’est juste incroyable. Je me suis prêtée au jeu il y a 2 ans en Indonésie, où un lieu m’avait fait beaucoup d’effets. C’est indescriptible, impalpable, mais j’ai eu la même sensation ici comme tu peux t’en douter. Ce n’est pas tous les jours d’une vie que l’on a la chance d’être nez à nez avec des icerbergs.
C’est ici aussi que nous avons joué à cache cache avec des otaries.
Le glacier de Jokulsarson (que je peux écrire désormais sans regarder sur Google avant 🙂  ) reste le genre d’espace qui te laisse sans voix. L’observation depuis la terre ferme est superbe. Je ne te conseille pas forcément les tours en bateau.

Amen.

Viking farm _ Iceland Hofn
Hofn _ Viking village and sunset Iceland

Les vikings font partis de mon imaginaire. Alors aller visiter un ancien village de vikings relever pour moi de l’impossible. Et pourtant…
C’est ici à côté du Viking Café (qui est loin d’être cosy) que tu trouveras cette merveille sortie tout droit d’un conte. La visite est courte mais tu en prends pleins les yeux. Si comme nous tu es dans le coin pour la golden hour, la lumière donnera encore plus de magie au lieu.
Il te faudra payer au comptoir du café pour accèder à la promenade.
Le pass te laissera aussi l’accès à une plage, et quelle plage, celle de Stokknes ! Après seulement 2 minutes de voiture, te voilà au beau milieu des dunes de sable noir face à des montagnes qui ressemble à des cratères.

Waterfall and treck Iceland

L’Islande aussi se caractérise par ses chutes d’eau. Rocailleuses, volcaniques, arides ou humides, il existe un tas de balades à faire qui pour sûr feront parties des plus belles de ta vie !
De notre côté, prises par le temps, nous avons fait seulement principalement : Skaftafell, Skogafoss, Systrafoss

Puis parce que l’on ne peux pas parler de chutes d’eau sans parler non plus des hot springs qui jaillissent de partout en Islande. Nous en avons deux.
La première, facilement accesible (8-10 minutes à pieds du parking) : Seljavallalaug
Faut se le dire, l’eau ici n’est pas très chaude.Peu sont les courageux à vouloir plonger tête la première. De notre côté, nous avons opté pour la facilité : bas de maillot de bain + polaire et bonnet. Juste de quoi tremper les jambes 🙂

Seljavallalaug swimming pool Iceland

La seconde, difficilement accessible (2h aller-retour) : Reykjadalur 
Néanmoins, elle mérite la montée et l’odeur du souffre (comprenez « oeuf pourri ») pour y accèder. Le début du trekking est parsemé de geysirs de boue. C’est assez impressionnant ! Il y a un café à l’entrée, une de ces maisons en bois super instagrammable. Il était fermé pour la saison, mais allez y faire un tour et surtout pensez à emporter de l’eau. Nous étions vraiment parties les mains vides. La jeunesse…!

panorama earth Iceland and geysers


Mais parce que quelques informations techniques c’est toujours appréciable, voici les principales questions qui se sont posées à nous :

  • Oui l’Islande c’est PAS cher pour s’y rendre. Mais ne compte pas faire un voyage de haute gastronomie là-bas car la nourriture est très chère.
    De notre côté, nous avons opté pour des grandes courses en début de parcours chez BONUS (avec un petit cochon rose en guise de logo).
    De là, nous avions pris le nécessaire pour faire des petits déjeuners bien copieux et des denrées faciles à cuisiner (sandwichs pour les midis / soupe et pâtes les soirs).
    Nous avons fait environs 2 bonnes courses pour un total de 80$ environ avec des produits vraiment de base.
  • L’Alcool est très cher aussi. Disons que tu profites de ton voyage en Islande pour purifier ton corps en buvant beaucoup de thé à base de plantes volcaniques.
    Compte 10$ ton paquet de 10 sachets de thés. Ou… 20$minimum le cocktail (très basique)
  • L’essence reste un casse-tête. Il faut bien calculer la capacité de ton réservoir VS la distance que tu veux parcourir. En effet, parfois tu peux rouler 50 km sans avoir la moindre pompe à essence.
    Quand nous y étions le litre était à : + 200ISK soit 1.60euros
  • Réservez votre auto le plus tôt possible. Pensez 4×4 pour avoir plus de souplesse et de confort sur la route. La plupart des autos ne sont pas assurées si vous bifurquer de la route 1. Mais les routes plus « rought » vous permettent d’être de vous sentir plus un aventurier !
    Avant de partir je n’avais pas trouvé cette info, mais sachez que la plupart des loueurs sont ouverts 24h/24h à l’aéroport de KEF. Puis même si certains bureaux ne sont pas à l’aéroport même, une navette gratuite est mise en place chez les loueurs même à 5h du matin. Je dis ça parce que les principaux vols pas chers pour l’Islande arrivent dans la nuit.
    De notre côté, nous sommes passées par GreenMotion. Nous n’avons pas forcément apprécié le service client, très rude, mais les tarifs restaient compétitifs. Attention par contre, même si vous avez une assurance complète avec votre carte de crédit, GreenMotion vous « oblige » à prendre leur assurance premium (environ 80euros) sinon vous devez vous acquitter d’une empreinte bancaire de 2500euros. Pas cool en effet. Nous avons donc cédé pour partir l’esprit tranquille.
  • Côté hébergement, pensez à réserver aussi avant de partir. Pas facile de toquer à la porte et de se faire entendre, il reste de la place.
    Voici les 3 différents logements que nous avons fait. Testés mais surtout approuvés par une gang de 3 filles ! C’est pour dire :
    Auberge à 5 minutes du Glacier Jokulsarlon : https://gerdi.is/home/
    Guest House entre Vik et le triangle d’or : https://fr.airbnb.ca/rooms/18249301
    Air BnB à Reykjavik (8-10 minutes en voiture du centre historique) mais je vous conseille de vous y prendre tôt pour être dans le centre car tout se fait très facilement à pied.
  • Du côté des compagnies aériennes, je te conseille WOW Air. Les moins chers sur le marché. Puis qui mieux qu’une compagnie islandaise peut t’emmener découvrir ses terres ?
    De bons deals et de nombreux concours sont aussi organisés sur leur page facebook.Je n’ai pas parlé de moutons, ni de chevaux parce que je compte leur faire un article dédié 😉 

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s